19 avril 2010

Une petite intro avant de commencer le débouchage

Il était une fois une Belge aux origines diverses qui voulait connaître le monde . Elle avait commencé à étudier le droit en France dans l'idée d'entrer dans une école de journalisme . Puis, dégoutée par la couverture médiatique de la première guerre du Golfe, elle s'est ravisée et est devenue spécialiste en droit européen . La crétine ! Elle n'avait pas supporté la monétisation de la peur par une certaine chaîne de télé américaine basée à Atlanta, et la surenchère par les autres médias, y compris la presse écrite quotidienne, qui craignaient de se faire piquer leur audience . Mais tout ca c'est de l'histoire antique .



Le web 2.0 est arrivé ! Nombre de journalistes et commentateurs y voient la fin d'un monde merveilleux . Pour moi, cet outil donne enfin la possibilité d'assainir les folies "mass-media" de ces vingt dernières années, qui ont mis de nombreux journalistes dans une boîte dans laquelle ils étouffent à juste titre, et où nous étouffons avec eux .
 
Est-ce un hasard que ce soit un journaliste qui m'ait suggéré de faire un blog ? Je vais méditer sur cette question encore quelque temps avant d'y répondre... mais il est très clair que la blogosphère contribue à déboucher, parfois brillamment et parfois moins, les arrivées d'air qui avaient été fermées par des pontes qui ont traité l'info comme un produit lambda . Or je suis convaincue que, si l'info est bel et bien - et heureusement ! - commercialisable, elle est d'une nature plus proche de la médecine que la vente de marchandises . Oubliez l'éthique et le sens du service, et les portes que vous avez ouvertes vous reviendront dans la gueule . Et toc .

Je vais tenter de contribuer au débouchage de l'info : sur la qualité de cet exercice, votre verdict sera le mien .

Maintenant, il ne me reste plus qu'à dégoter un premier sujet . Vu le succès de ma "live-tweet" de jeudi dernier en français sur le débat télévisé entre Nick Clegg, David Cameron et Gordon Brown, mon premier billet portera sans doute sur les élections législatives britanniques du 6 mai 2010 . Là, vous m'avez épatée par votre curiosité !   

A bientôt, donc .

Isabelle Otto

6 commentaires:

Fabien a dit…

Débouchons, débouchons. ça permettra peut-être de comprendre ce que font des navions "cloués" au sol pendant que des vols sont "suspendus"…
Et vienbenue dans la communauté des blogueurs!

Fanette a dit…

Au plaisir de te lire !

Anonyme a dit…

pas mal...
pas mal du tout.
ann s

Vincent a dit…

Enregistré dans mon newsreader. Looking forward to the UK election post :)

Amitiés,

sknob.

peuples a dit…

quel programme! Il me tarde déjà de lire la suite.

Isabelle Otto a dit…

Merci à tous pour vos encouragements . Maintenant je m'attele au gros billet sur les élections . A plus .